K2T - Chemins, Traitements de sol, Travaux forestiers - Piblange (57)
Réfection et création de chemins - SARL K2T

Réfection de chemins

La réparation et l’entretien des chemins et anciennes routes bitumes sont très coûteux !

Le recyclage est la solution efficace à la fois écologique mais aussi et surtout économique avec des prix au mètre linéaire étant de 5 à 10 fois inférieur à ceux d’une réfection traditionnelle.

De plus les matériaux obtenus par broyage sont plus homogènes et donc de meilleure qualité.

Le recyclage préserve l’environnement en réduisant les émissions de CO2 produites par les nombreux transports d’évacuation, de mise en décharge et d’apport de matériaux. On évite aussi la dégradation des chemins utilisés.

3 opérations seront nécessaires pour la réfection d’un chemin ou d’une route :

1. Scarification et décompactage de la surface sur une épaisseur variable en fonction de l’état et du type de revêtement. Cette étape améliore les propriétés perméables à l’eau.
2. Fraisage et broyage sur une épaisseur variable. Tous les nids de poule, aspérités et inégalités sont intégralement fraisés. Les matériaux obtenus ont un calibre homogène et bien défini selon le type d’utilisation du chemin ou de la route. Ce produit de base est idéal à la reconstruction parfaite de la bande de roulement.
3. Le Compactage est une opération délicate qui conditionne la stabilisation du chemin et la bande de roulement dans le temps. On utilise une plaque vibrante qui s’adapte au profil du chemin.


Création de chemins

La réussite de cette technique réside dans le fait d’utiliser la méthode conventionnelle et l’optimiser durant l’opération de broyage du matériau d’apport.

En effet la bande de roulement obtenue a une composition plus homogène ce qui augmente les propriétés physiques, durables et perméables à l’eau du chemin et ce à des coûts 25 à 50 % moins important qu’une réalisation traditionnelle.



4 opérations seront nécessaires pour la réfection d’un chemin ou d’une route :

1. Terrassement du coffre sur une épaisseur défini par le client et/ou la nature du sol.
2. Empierrement du coffre avec un concassé choisi selon la nature du sol.
3. Broyage de la partie superficielle de la couche de base pour l’obtention d’un concassé compris entre 0/20 et 0/40.
4. Compactage avec une plaque vibrante qui permet l’adaptation au profil du chemin.


Nous trouverons un chemin... ou nous en créerons un.” Hannibal / La Traversée des Alpes - 212 av.JC

Rejoignez nous sur FacebookRejoignez-nous sur Facebook !